Rideau isolant thermique : comment choisir ?

Le rideau isolant est une alternative esthétique et efficace qui permet d’optimiser l’isolation phonique et thermique des fenêtres et des portes. Les dimensions et le nombre de couches doivent juste correspondre au degré de protection recherché. Découvrons ensemble comment bien choisir ses rideaux thermiques.

Les critères pour choisir un rideau isolant

Pour choisir un rideau isolant, il faut se baser sur quatre critères que sont :

En parallèle : Comment tailler votre barbe avec un rasoir coupe-choux ?

-          Le type d’isolation : phonique, thermique ou les deux ;

-          L’épaisseur et la matière de conception des rideaux ;

Lire également : Quelles sont les raisons d'utiliser un maillot de bain anti uv pour enfant ?

-          L’emplacement des rideaux ;

-          L’esthétique.

Par ailleurs, il est de rigueur de tenir compte de l’entretien de ces dispositifs. Certes, certains peuvent passer à la machine et d’autres non. Cliquez ici pour découvrir les offres sur les rideaux 

Les emplacements et dimensions de ses rideaux acoustiques et thermiques

Le rideau isolant peut se poser devant une baie vitrée, une fenêtre, une porte d’entrée, une cage d’escalier…

Il faut d’ores et déjà mesurer la largeur et la hauteur de la menuiserie. Ajoutez 15 cm à la hauteur en ajustant la tringle pour éviter que le rideau ne s’y coince.

Par ailleurs, le résultat doit être esthétique. Dans ce cas, le rideau ne doit être ni trop court ni trop long. Un petit excédant de matière ne fera qu’optimiser l’isolation. En termes de largeur, il faut compter 2 fois celle de la menuiserie pour obtenir un bel effet plissé.

Quel style pour son rideau isolant ?

Vous avez le choix entre différents styles de rideau thermique. Le style moderne s’accorde à une décoration assez tendance. Vous pouvez l’associer à différentes couleurs comme le rouge, le noir ou encore le gris ardoise. Le rideau isolant classique peut s’associer des teintes chocolat et aubergine. Les rideaux isolants de style rustique vont de pair avec les tons naturels à l’exemple du brun ou du vert.

Choisir les couleurs et les volumes

Un rideau isolant arborant une belle couleur claire agrandit visuellement la pièce. Par contre, un accessoire de couleur sombre crée un effet cosy.

Pour une pièce au plafond bas, on optera pour un rideau thermique avec des rayures qui vont dans le sens de la hauteur. Cela permet d’allonger la perspective.

De surcroît, vous pouvez aussi jouer sur un rideau aux couleurs chaudes (orange, jaune, rouge) pour décorer une pièce sombre. Cette option améliore la luminosité. Par contre, si la pièce est exposée au sud, préférez un rideau avec des tons froids (violet, vert, bleu).

L’entretien de son rideau thermique

Il vaut mieux choisir un rideau isolant qui s’entretienne facilement. Le nettoyage s’adapte au type de salissure.

Ainsi, pour retirer de petites tâches, vous avez besoin de procéder à un entretien régulier en vous servant d’un chiffon microfibre humidifié. Utilisez un aspirateur vaporisateur pour un nettoyage plus poussé. Il faut appliquer la vapeur à quelques centimètres du rideau.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés